5 exemples d’investissement pour contribuer aux enjeux de l’ODD 11

Updated: Oct 1

A l’occasion de la semaine Européenne du Développement Durable, Kimpa vous présente les 3 manières de contribuer aux Objectifs de Développement Durable de l’Organisation des Nations Unies via l’investissement. Si vous souhaitez en savoir plus sur les chiffres clés de chaque ODD et les sous-thèmes d’investissement qui y sont liés, vous pouvez consulter notre série d'articles dédiée.


Les 17 ODD de l’Organisation des Nations Unies ont des objectifs concrets pour un avenir durable et pacifique pour tous et à travers le monde entier. Ils sont un appel universel aux gouvernements, entreprises et particuliers pour relever les défis mondiaux que nous traversons, de la pauvreté à la dégradation environnementale en passant par la famine et l’injustice.


Dans cet article, KIMPA analyse des alternatives d’investissements pour contribuer au 11ème ODD qui vise à établir des villes et communautés durables.


L'odd 11 : c'est quoi ?


Comme l’affirment les Nations Unies, les villes sont des plaques tournantes pour les idées, le commerce, la culture, la science, la productivité et le développement social. Des villes bien aménagées sont une source d’amélioration économique et de cohésion sociale, dès lors déterminantes pour le bien-être de l’humanité. Si les estimations démographiques se confirment, nous serions plus de 5 milliards à vivre dans des villes d’ici 2030. Autrement dit, une planification et une gestion urbaine intelligente est indéniablement cruciale pour faciliter la vie en communauté sans compromettre la croissance économique. Seulement, des problèmes persistent pour atteindre ces objectifs, comme le surpeuplement, l’insuffisance de logements adéquats, la dégradation des infrastructures ou encore la pollution de l’air.






Quelques chiffres clés :

  • Plus de la moitié de la population urbaine mondiale serait selon les Nations Unies exposée à des niveaux de pollution atmosphérique a minima 2,5x plus élevés que les normes de sécurité.

  • Selon le Hub Smart City, les villes utilisent 60 à 80% des besoins énergétiques annuels du monde.

  • 70% des émissions de dioxyde de carbone de la masse continentale mondiale est produit par les villes.

  • Plus de 880 millions de personnes vivent dans des bidonvilles, qui constituent avec les taudis un réel frein à la croissance du PIB et contribuent à la réduction de l’espérance de vie.

  • Le monde compte aujourd’hui 21 megacities, alors que nous n’en comptions que 3 en 1975, et 68% de la population vivra en ville d’ici 2050.

  • Cisco est arrivé à la conclusion que les villes qui fonctionnent sur base d’informations intelligentes, de data, pourront améliorer leur efficience énergétique de 30% en 20 ans.

  • 90% des citadins respirent un air insalubre, causant en 2016 pas moins de 4.2 millions de morts suite à la pollution de l’air ambiant.


Le spectre du capital



Lorsque vous souhaitez investir pour contribuer aux ODDs, il est important de définir avec quel(s) type(s) d’investissements vous souhaitez agir. Le schéma ci-dessus vous en donne une vision d’ensemble. On y retrouve l’investissement traditionnel, les trois types d’investissements de la finance durable et la philanthropie. Nous nous intéresserons uniquement à ces quatre derniers. Si cette classification vous intéresse et/ou si devenir investisseur à impact est quelque chose qui vous anime, nous vous conseillons de lire notre série sur les investisseurs à impact. Mais brièvement voilà quelques définitions qui vous aideront à y voir plus clair sur les différentes approches qui existent :


  • Investissement responsable : Cette approche part du constat suivant : la performance extra-financière est corrélée avec la performance financière. Elle intègre donc des critères extra-financiers pour un souci purement financier, plus qu’une préoccupation morale ou éthique. Cette approche prend généralement la forme de filtrage négatif, c’est à dire que les actifs ne sont pas placés dans des secteurs controversés tels que la pornographie, l’armement, la drogue ou encore le jeu.

  • Investissement durable : Cette seconde approche identifie les opportunités ESG. Ici, les critères extra-financiers sont perçus comme une opportunité d’amélioration et de rendement à long terme. Les actifs (immobiliers, parts d’entreprises etc.) qui ont une meilleure performance ESG sont considérés comme plus résilients.

  • L’investissement à impact intègre une troisième dimension au couple traditionnel risque-rendement : l’ impact positif sur la planète et / ou la société. Pour cette stratégie d’investissement, l’impact n’est plus seulement une conséquence souhaitée ou non d’un placement, il devient un véritable critère de décision lors de l’investissement.

  • La philanthropie vise uniquement l’impact sans se préoccuper du rendement financier. Elle est nécessaire lorsque certains grands problèmes sociétaux ne peuvent pas être résolus par le biais d’un modèle économique. En effet dans ce cas les fondations et les associations doivent prendre le relais et faire des actions terrains de sensibilisation, de collecte de dons, d’organisation d’événements etc..


Chez Kimpa, nous accompagnons les entreprises familiales, les entrepreneurs et les leaders conscients dans leur démarche d’impact, en ne sélectionnant que des partenaires proposant des produits à minima durable et si possible à impact.




Quelles solutions d'investissement pour contribuer à cet ODD ?

Avant de passer à la présentation de solutions d’investissements que nous avons identifiées, nous vous rappelons que la présentation qui va suivre ne constitue pas de la part de KIMPA, une offre d’achat, de vente, de souscription ou de services de conseil en investissements financiers. Cette présentation est une analyse de données et de chiffres sans l’assortir du moindre commentaire ou jugement de valeur quant à son intérêt pour le lecteur. Cet article vise à illustrer comment le capital d’un investisseur peut contribuer à la résolution d’un enjeu auquel notre monde fait face. Les performances ou données chiffrées mentionnées sont des estimations des gestionnaires d’actifs communiquées à une période donnée et ne sont donc aucunement une garantie de la valeur dudit investissement dans le futur. Si vous désirez réaliser un investissement financier, veuillez vous adresser à votre conseiller qui pourra vous guider vers vos objectifs à la vue de votre situation civile, fiscale et patrimoniale et vous assurer de l’adéquation de l’investissement.

Investissements responsables et durables


  • Le fonds obligataire Access Capital Community Investment Fund. Listé au NASDAQ, ce fonds investit dans des instruments de dette soutenant le logement abordable et le développement communautaire desservant les personnes et communautés à faibles revenus aux Etats-Unis.

  • Le fonds SmartCity, géré par Pictet a pour objectif d’exploiter le fort potentiel de croissance des entreprises qui conçoivent des solutions plus intelligentes pour relever les défis de l’urbanisation. Il investit dans des entreprises de 3 thématiques : construire, vivre et gérer la ville de demain.

Investissements à impact

  • Le fonds non-coté Ginkgo x Iglo, assuré par la banque Edmond de Rothschild, investit dans le réaménagement de terrains industriels abandonnés au Royaume-Uni pour les transformer en quartiers urbains dynamiques pour les moins aisés.

  • OpenPath Investments réalise des investissements dans le secteur immobilier résidentiel. L’entreprise a développé un programme, Urban Village, une approche globale de la gestion de biens qui encourage les résidents à fonctionner comme une communauté traditionnelle. En créant cette communauté, Urban Village améliore la qualité de vie des résidents, et in fine, engrange un impact plus large sur la région locale autour de la communauté.






Philanthropie


France Ville durable - collectivités locales, entreprises, état, experts réunis pour favoriser le développement de la ville durable


France Ville Durable (FVD) est une association loi 1901, fruit de la convergence entre l’Institut pour la Ville Durable (IVD) et le réseau Vivapolis initié par l’Etat. Les deux structures ont laissé place à France Ville Durable le 18 décembre 2019, suite à la transformation des statuts de l’IVD validée par l’assemblée générale extraordinaire de l’association.

FVD est d’abord un lieu de capitalisation, de diffusion et d’appui à la mise en œuvre des expertises et savoir-faire français en matière de ville durable, en France et à l’international, dans une logique de « do tank ».










Et maintenant ?


Si vous souhaitez contribuer aux ODDs via l’investissement durable ou à impact, rapprochez-vous de vos conseillers en investissement financiers spécialisés en impact investing qui pourront vous aider à mesurer et connecter les trois dimensions que sont le rendement, le risque et l’impact, et ce à l’image de votre situation patrimoniale et votre profil d’investisseur.


Pour être prévenu du prochain article, remplissez le formulaire ci-dessous :








#ObjectifDeveloppementDurable #FamilyOffice #InvestissementImpact #InvestissementDurable #ConsommationResponsable #Smartcities #Villes


38 views0 comments