5 exemples d’investissement pour contribuer aux enjeux de l’ODD 13

A l’occasion de la semaine Européenne du Développement Durable, Kimpa vous présente les 3 manières de contribuer aux Objectifs de Développement Durable de l’Organisation des Nations Unies via l’investissement. Si vous souhaitez en savoir plus sur les chiffres clés de chaque ODD et les sous-thèmes d’investissement qui y sont liés, vous pouvez consulter notre série d'articles dédiée.


Les 17 ODD de l’Organisation des Nations Unies ont des objectifs concrets pour un avenir durable et pacifique pour tous et à travers le monde entier. Ils sont un appel universel aux gouvernements, entreprises et particuliers pour relever les défis mondiaux que nous traversons, de la pauvreté à la dégradation environnementale en passant par la famine et l’injustice.


Dans cet article, KIMPA analyse des alternatives d’investissements pour contribuer au 13ème ODD qui vise à lutter contre le changement climatique.


L'odd 13 : c'est quoi ?


Les changements climatiques atteignent désormais toutes les populations à travers le monde. Les conditions météorologiques changent, le niveau de la mer monte, les phénomènes météorologiques deviennent plus extrêmes et les émissions de gaz à effet de serre sont maintenant à leur plus haut niveau de l’histoire. Entre 1880 et 2018, la température moyenne dans le monde a augmenté de 1,0 degré Celsius. Pire, les scientifiques prédisent une nouvelle augmentation de 1,5 degrés dans les années à venir.




Quelques chiffres clés :

  • L’empreinte carbone des français a augmenté de 20% entre 1995 et 2018. Au niveau mondial, il s’agit d’une augmentation de plus de 60% durant cette même période. La Chine représente 29% de ces émissions, les Etats-Unis 14% et l’Union Européenne 10%.

  • Dans le cas d’une augmentation de 3 degrés, les scientifiques rapportent que pas moins de 7 milliards de personnes seront exposées à des chaleurs extrêmes, 4 milliards à un stress hydrique, 742 millions à un risque de pénurie d’énergie, 2 milliards à de grosses difficultés agricoles, et plus d’1 milliard à des dégradations majeures de leur lieu de vie.

  • Entre 1901 et 2010, le niveau moyen global de la mer a augmenté de 19 cm notamment à cause de la fonte des glaces due à l’augmentation des températures. La banquise s’est rétractée durant chaque décennie depuis 1979, la perte de banquise atteignant 1,07 millions de km² par décennie.


Le spectre du capital



Lorsque vous souhaitez investir pour contribuer aux ODDs, il est important de définir avec quel(s) type(s) d’investissements vous souhaitez agir. Le schéma ci-dessus vous en donne une vision d’ensemble. On y retrouve l’investissement traditionnel, les trois types d’investissements de la finance durable et la philanthropie. Nous nous intéresserons uniquement à ces quatre derniers. Si cette classification vous intéresse et/ou si devenir investisseur à impact est quelque chose qui vous anime, nous vous conseillons de lire notre série sur les investisseurs à impact. Mais brièvement voilà quelques définitions qui vous aideront à y voir plus clair sur les différentes approches qui existent :


  • Investissement responsable : Cette approche part du constat suivant : la performance extra-financière est corrélée avec la performance financière. Elle intègre donc des critères extra-financiers pour un souci purement financier, plus qu’une préoccupation morale ou éthique. Cette approche prend généralement la forme de filtrage négatif, c’est à dire que les actifs ne sont pas placés dans des secteurs controversés tels que la pornographie, l’armement, la drogue ou encore le jeu.

  • Investissement durable : Cette seconde approche identifie les opportunités ESG. Ici, les critères extra-financiers sont perçus comme une opportunité d’amélioration et de rendement à long terme. Les actifs (immobiliers, parts d’entreprises etc.) qui ont une meilleure performance ESG sont considérés comme plus résilients.

  • L’investissement à impact intègre une troisième dimension au couple traditionnel risque-rendement : l’ impact positif sur la planète et / ou la société. Pour cette stratégie d’investissement, l’impact n’est plus seulement une conséquence souhaitée ou non d’un placement, il devient un véritable critère de décision lors de l’investissement.

  • La philanthropie vise uniquement l’impact sans se préoccuper du rendement financier. Elle est nécessaire lorsque certains grands problèmes sociétaux ne peuvent pas être résolus par le biais d’un modèle économique. En effet dans ce cas les fondations et les associations doivent prendre le relais et faire des actions terrains de sensibilisation, de collecte de dons, d’organisation d’événements etc..


Chez Kimpa, nous accompagnons les entreprises familiales, les entrepreneurs et les leaders conscients dans leur démarche d’impact, en ne sélectionnant que des partenaires proposant des produits à minima durable et si possible à impact.





Quelles solutions d'investissement pour contribuer à cet ODD ?

Avant de passer à la présentation de solutions d’investissements que nous avons identifiées, nous vous rappelons que la présentation qui va suivre ne constitue pas de la part de KIMPA, une offre d’achat, de vente, de souscription ou de services de conseil en investissements financiers. Cette présentation est une analyse de données et de chiffres sans l’assortir du moindre commentaire ou jugement de valeur quant à son intérêt pour le lecteur. Cet article vise à illustrer comment le capital d’un investisseur peut contribuer à la résolution d’un enjeu auquel notre monde fait face. Les performances ou données chiffrées mentionnées sont des estimations des gestionnaires d’actifs communiquées à une période donnée et ne sont donc aucunement une garantie de la valeur dudit investissement dans le futur. Si vous désirez réaliser un investissement financier, veuillez vous adresser à votre conseiller qui pourra vous guider vers vos objectifs à la vue de votre situation civile, fiscale et patrimoniale et vous assurer de l’adéquation de l’investissement.

Investissements responsables et durables


Il n’existe pas de solution dédiée spécifiquement à l’ODD 13, plusieurs ETF (Exchange-Traded Fund : fonds se négociant en bourse qui suit l’évolution d’un indice boursier) et Fonds touchent plusieurs ODD. Pour avoir un impact important, mesurable et centré sur un ODD, les investissements à impact via le private equity restent la solution la plus efficace.


  • ETF ETHO Climate Leadership US investit dans les entreprises chefs de file en matière d’amélioration des pratiques climatiques. Sur base des données de performance climatique de Trucost, Etho Capital classe les entreprises publiques en fonction de leurs émissions de carbone par dollar investi et sélectionne des actions qui sont 50% plus efficaces en matière de carbone que la moyenne de leur secteur.

  • ETF Lyxor MSCI Europe Climate Change (DR) UCITS ETF a pour objectif de répliquer l’indice de référence MSCI Europe Climate Change Net Total Return Index. Cet index suit une stratégie qui repondère les titres en fonction des opportunités et des risques associés à la transition vers une économie bas carbone.


Investissements à impact

  • L’entreprise reNature a fait de sa mission la mise en place de nouvelles stratégies d’agriculture responsables en termes d’émission. Concrètement, reNature promeut, conçoit et met en œuvre l’agroforesterie régénératrice pour ramener la nature dans l’agriculture, restaurer les paysages, assurer la résilience économique des agriculteurs et lutter contre le changement climatique.

  • La réduction d’émission de CO2 est un challenge que de nombreuses startups cherchent à relever. Par exemple, Betteries utilise des batteries recyclées de véhicules électriques afin de leur offrir une seconde vie. L’objectif est de produire une batterie plus abordable afin de participer à la transition vers les énergies renouvelables.


Philanthropie


Le saviez-vous ? Seulement 7% des sommes dédiées à la philanthropie s’adressent à des causes environnementales. Pour changer cela, le mouvement 1% pour la planète regroupe des entreprises de toutes tailles qui s'engagent à reverser 1% de leur chiffre d'affaires annuel à des causes environnementales.

Depuis 2002, ce sont 295 millions de dollars qui ont été reversés à des associations qui luttent contre les changements climatiques.


Kimpa est membre du collectif 1% depuis sa création. En 2020, nous avons reversé 1% de notre chiffre d'affaires à l'association Fermes d'Avenir, un réseau de fermes engagées dans une démarche agroécologique.





Et maintenant ?


Si vous souhaitez contribuer aux ODDs via l’investissement durable ou à impact, rapprochez-vous de vos conseillers en investissement financiers spécialisés en impact investing qui pourront vous aider à mesurer et connecter les trois dimensions que sont le rendement, le risque et l’impact, et ce à l’image de votre situation patrimoniale et votre profil d’investisseur.








#ObjectifDeveloppementDurable #FamilyOffice #InvestissementImpact #InvestissementDurable #ConsommationResponsable #RéchauffementClimatique #CO2


41 views0 comments