Pourquoi les entreprises familiales vont changer le monde?

Updated: Aug 13



Depuis toujours les familles entrepreneuriales ont eu dans leurs valeurs et leur histoire l’envie, le désir et la passion d’avoir un impact autour d’elles, que ce soit dans leur communauté, sur leur territoire, dans le domaine du sport, de l’éducation, de la protection de l’environnement, de l’aide humanitaire et bien d’autres causes qui leur sont chères. Pourquoi les entreprises familiales plus que les autres ? Parce qu’elles ne cultivent pas le seul capital financier. Elles cultivent également :

  • Le capital humain de la famille pour aligner ses membres à préparer les prochaines générations à entreprendre et investir ensemble, développer leur orientation entrepreneuriale, reprendre les opérations de l’entreprise familiale et devenir administrateur

  • Le capital sociétal, c’est à dire leur engagement au delà de leur entreprise pour contribuer à un impact social et environnemental positif auprès de leur communauté, au sein de leurs territoires dans lesquels elles ont leurs opérations et en collaboration avec l’éco-système public et privé qui les entourent.

  • Le capital réputationnel, c'est-à-dire la capacité de communiquer leur contribution à relever les grands défis qui leurs sont chers.

Les entreprises familiales, notamment celles qui sont centenaires et que Dennis Jaffe appelle les familles génératives, ont développé à travers leurs fondations familiales le financement d’actions à l’extérieur de l’entreprise pour soutenir les plus faibles, contribuer à améliorer l’éducation, financer des programmes de santé ou des programmes de soutien aux communautés ou aux pays les plus démunis à travers le monde. Ces familles ont soutenu des programmes sportifs, le développement de projets sociaux et sociétaux et ont souvent influencé, et généralement en étant en avance sur leur temps, l’amélioration des conditions de travail de leurs salariés.




Alors quoi ?


Aujourd’hui, cette tradition des entreprises familiales n’a pas changé, et elle a tendance à se renforcer. Ce qui change c'est l'appétence du marché pour les enjeux de notre temps qui contribuent dans leur cœur de business à un impact social et environnemental fort sans éliminer la rentabilité. Et les nouvelles générations souhaitent accélérer ce phénomène. Pourtant, bien que pour certains business, le changement ou le pivotement soit déjà largement en route, pour d’autres il n’est pas forcément évident.


Il y a donc aujourd’hui nécessité d’intégrer la dimension impact à tous les niveaux de l’entreprise familiale et des familles entrepreneuriales et c’est ce que cet article va tenter de décortiquer pour vous montrer comment créer une dynamique vertueuse entre les 3 cercles.



Quel est l'enjeu ?


Les enjeux sont bien différents entre le cercle de l’entreprise, en recherche de réussite sur ses marchés, le cercle des actionnaires en recherche de préparation de ses futurs administrateurs mais également de diversification de son patrimoine, et le cercle de la famille qui cultive sa réputation et ses projets sociétaux ‘as a family’ depuis plusieurs générations. Les enjeux sont aussi fiscaux, car la législation encadre de manière précise les façons différentes de diriger ses capitaux vers les projets à fort impact pour la planète et de manière différente d’un pays à l’autre.



Philanthropie et Impact : Est-ce différent ?


La philanthropie c'est l'acte de donner des biens financiers ou matériels à un organisme à but non lucratif au service d'une cause d'intérêt général. L'objectif étant d'avoir un impact significatif et un rendement sociétal mesurable. Les principaux acteurs de la philanthropie sont les mécènes qui financent les fondations qui se chargent de distribuer à des associations agissant sur le terrain pour résoudre les grands défis de notre siècle.


L'impact investing c'est l'acte d'investir dans des actifs qui ont un impact positif pour la planète. L'objectif est à la fois d'obtenir un rendement sociétal et un rendement financier mesurables.L'impact investing se développe sur l'ensemble des classes d'actifs, à la fois au sein de l’entreprise par de l’innovation, mais également dans le cercle des actionnaires, dans la diversification des actifs, en faisant pivoter la classe d’actif du private equity vers des projets avec un impact social et/ou environnemental pertinent et mesurable. Il s’agit ici d’investir dans des sociétés non cotées qui ont inscrit leur mission dans leur ADN, et qui ont un impact mesurable pour l'environnement et/ou la société.


Philanthropie et Impact investing sont complémentaires, les deux ayant l’objectif commun d’avoir un impact positif et mesurable.


Comment renforcer leur complémentarité ?


En lisant les définitions ci-dessus on pourrait se demander l'intérêt de la philanthropie, puisqu’in fine elle ne permet d'avoir qu'un retour sociétal alors que l'impact investing fournit à la fois un rendement sociétal et un rendement financier.

La philanthropie a la capacité de venir contribuer à résoudre les grands problèmes environnementaux et sociaux actuels qui ne peuvent pas être monétisés. Elle y joue d'ailleurs un rôle majeur. En matière d’éducation par exemple, il est difficile de créer un business model qui saura également répondre à cette problématique sociétale. Pour avoir un impact sur l'éducation, les associations ont un rôle irremplaçable à jouer et il convient donc de trouver un moyen de financer leurs actions. La philanthropie intervient donc là où l'impact investing touche ses limites en matière d'impact.


D’un autre côté l’impact investing est un outil puissant pour mobiliser les fonds philanthropiques. Les retours sur investissement peuvent être réutilisés à l'infini pour accroître l'impact. Cela permet d'attirer plus d’investisseurs car cela leur offre une plus grande liberté et une plus grande souplesse pour tester des moyens novateurs d'obtenir un rendement financier dans le cadre de leur recherche d'impact et surtout cela donne un nouveau souffle à leur stratégie philanthropique ou la complète.


Il semble pertinent, à la lumière de ces informations, de bien définir dans la stratégie d’investissement à impact d’une famille entrepreneuriale quelle place donner à chacun de ces outils que sont la philanthropie et l’investissement à impact.


Les questions à se poser pour marier philanthropie et investissement à impact ?

  • La philanthropie et l’investissement à impact ont-ils des destins séparés ou peuvent-ils se compléter? Peuvent-ils répondre à une vision commune ?

  • Puisque l’investissement à impact a l’avantage d’une rentabilité à terme, comment s’assurer d’un soutien suffisant à la philanthropie sur le long terme?

  • Comment trouver un modèle vertueux qui allierait les deux approches tout en préservant l’harmonie familiale, développant son orientation entrepreneuriale, soutenant l’innovation et le développement des entreprises et ayant un impact sociétal mesurable?

Si ce sujet vous intéresse, nous publierons un article prochainement sur les différents mariages qui existent actuellement entre philanthropie et impact investing.






95 views0 comments