Détention de parts d’une entreprise:  comment choisir ?

Blog - hero
family office
5
min.
2/5/24

La détention de parts d'entreprise se présente comme une décision stratégique cruciale, influençant non seulement le potentiel de croissance de votre investissement, mais aussi votre trajectoire fiscale, votre contrôle sur l'entreprise, et votre flexibilité à naviguer dans le futur. Que vous soyez une personne physique à la recherche d'opportunités d'investissement directes ou via des dispositifs tels que le PEA, ou une personne morale envisageant la structuration d'une holding, chaque choix porte en lui des implications profondes pour votre patrimoine et votre influence au niveau de l’entreprise. C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Détention de parts d’une entreprise:  comment choisir ?

Méthodes de Détention Directe et Indirecte des Parts d'Entreprise

La détention des parts ou actions d'une entreprise peut s'organiser de diverses manières, en fonction du statut juridique du détenteur (personne physique ou morale) et des objectifs poursuivis (optimisation fiscale, contrôle de l'entreprise, etc.).

Personne physique 💼

Détention directe par une personne physique

La détention directe par une personne physique se caractérise par l'acquisition d'actions ou de parts sociales d'une entreprise directement par l'investisseur. Cette forme d'investissement offre une simplicité de gestion et une transparence dans les droits de vote et les bénéfices perçus.

👍 Avantages fiscaux : Les plus-values réalisées à la cession des titres peuvent bénéficier d'un régime fiscal avantageux, sous certaines conditions (abattements pour durée de détention, par exemple).

👎 Inconvénients : Les revenus issus des parts sociales (dividendes) sont soumis à l'impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux, ce qui peut représenter une charge fiscale significative.

Détention via un PEA (Plan d'Epargne en Actions)

Le PEA est un dispositif d'investissement visant à encourager la détention d'actions européennes. Il permet à une personne physique de gérer un portefeuille d'actions tout en bénéficiant d'une exonération d'impôt sur les gains, sous réserve de respecter certaines conditions.

👍 Avantages fiscaux : Les plus-values générées au sein du PEA sont exonérées d'impôt sur le revenu après cinq ans de détention. Les dividendes réinvestis bénéficient également de cet avantage fiscal.

👎 Inconvénients : L'exonération fiscale ne s'applique qu'au-delà de cinq ans de détention, et le PEA est soumis à un plafond de versements. De plus, les retraits effectués avant cinq ans peuvent entraîner la clôture du PEA et l'imposition des gains.

Personne morale: détention via une holding 🏦

Qu'est-ce qu'une holding ?

Une holding est une société dont l'objet principal est de détenir des participations dans d'autres sociétés.
Elle peut être utilisée comme une structure de tête dans un groupe de sociétés, permettant de centraliser le contrôle et la gestion financière.

Quels sont ses avantages ?

La détention de parts via une holding peut offrir des avantages fiscaux significatifs, tels que l'intégration fiscale, permettant de compenser les résultats positifs et négatifs au sein du groupe, ou le régime des sociétés mères et filiales, réduisant l'imposition des dividendes perçus.

Outre les avantages fiscaux, une holding permet de structurer le groupe de manière à optimiser la gestion des participations, faciliter les opérations de croissance externe, et préparer la transmission du patrimoine professionnel.
À lire à ce sujet: Tout comprendre au pacte Dutreil

La détention des parts sociales d'une entreprise présente donc diverses options, chacune avec ses propres avantages et contraintes, principalement fiscales. Le choix entre ces méthodes dépendra des objectifs spécifiques de l'investisseur, qu'il soit une personne physique ou morale.

Comment choisir son mode de détention ?

Des critères précis à étudier

La sélection du mode de détention des parts d'une entreprise est cruciale et doit être guidée par une réflexion approfondie sur divers critères. Ces critères englobent les objectifs à long terme et la planification successorale, les implications fiscales, ainsi que le niveau de flexibilité, de contrôle, et les stratégies de sortie envisageables.

Chaque mode de détention a ses propres implications fiscales, qui peuvent varier significativement d'un pays à l'autre. Il est essentiel de réaliser une analyse comparative pour comprendre l'impact fiscal de la détention directe par rapport à la détention via une holding ou un PEA, par exemple.
Cette analyse doit prendre en compte l'imposition des dividendes, des plus-values, ainsi que les possibilités d'optimisation fiscale offertes par certaines structures, comme les régimes mères-filles ou l'intégration fiscale pour les holdings.

La sélection doit également prendre en compte les implications fiscales à court et à long terme.
Par exemple, pour une personne physique, le choix entre la détention directe et le PEA dépendra de l'horizon d'investissement et de la volonté de bénéficier d'une exonération fiscale après un certain délai. Pour une structure plus complexe comme une holding, les avantages fiscaux doivent être mis en balance avec les coûts de gestion et les exigences légales associées à cette forme de détention.

À lire aussi: Succession et famille recomposée

Tableau comparatif

Formes de détention 👍 Avantages 👎 Inconvénients
💼 Directe par une Personne Physique
  • Intégration des actions au patrimoine personnel
  • Contrôle étroit sur l'investissement
  • Simplicité du transfert
  • Transparence fiscale
  • Conséquences fiscales potentiellement importantes en termes de droits de succession
  • Imposition relativement élevée
💰 Via un PEA
  • Diversification patrimoniale
  • Accumulation des investissements en franchise d'impôt
  • Avantages fiscaux sur les gains à long terme
  • Règles de transmission spécifiques
  • Plus-values potentiellement soumises aux prélèvements sociaux
🏦 Via une Holding
  • Flexibilité dans la planification successorale et les objectifs à long terme
  • Séparation de la gestion opérationnelle de l'entreprise et des décisions stratégiques
  • Charges déductibles des impôts
  • Bénéficie de régimes fiscaux spécifiques (intégration fiscale, régime mère-fille...)
  • Nécessite une structure juridique et fiscale plus complexe
  • Flat tax de 30 % en cas d'appréhension du résultat de la holding

Flexibilité, contrôle, et stratégies de sortie

L'impact des différentes façons de détenir des parts d'une entreprise sur la flexibilité, le contrôle et les stratégies de sortie varie en fonction de la structure choisie. Chaque option offre un équilibre spécifique entre ces éléments, influençant ainsi la gestion quotidienne et les options futures de l'investisseur.

💼 Détention directe 💰 Détention via un PEA 🏦 Détention via une holding
🤸‍♂️ Flexibilité
  • Élevée, sans contraintes autres que celles du marché
  • Restreinte par les conditions du PEA
  • Varie selon la structure et la politique de la holding
🏒 Contrôle
  • Direct et proportionnel à la quantité de parts détenues
  • Identique à la détention directe, mais limité aux entreprises européennes éligibles
  • Augmenté par la concentration des prises de décision au sein de la structure de la holding
🏁 Stratégies de sortie
  • Simplicité des transactions sur le marché secondaire
  • Avantageuses après le délai de cinq ans
  • Pénalités fiscales pour retraits anticipés
    Plus complexes, peuvent inclure:
  • la vente de la holding
  • la distribution des parts aux actionnaires
  • la restructuration du groupe


La sélection entre ces modes de détention doit être guidée par un équilibre entre le désir de flexibilité dans la gestion des investissements, le niveau de contrôle souhaité sur l'entreprise, et les options de sortie envisagées. La détention directe offre une grande liberté mais nécessite une implication personnelle plus importante. Le PEA offre des avantages fiscaux intéressants mais impose certaines restrictions. Enfin, la détention via une holding maximise le contrôle et l'optimisation fiscale mais peut réduire la flexibilité individuelle et complexifier les stratégies de sortie.

Un choix déterminant

Vous l'aurez compris, la sélection de la méthode de détention des parts d'une entreprise est une décision qui exige une analyse approfondie de plusieurs dimensions clés que nous résumons ici:
- la concordance avec vos objectifs à long terme
- la concordance avec votre planification successorale
- l'impact fiscal associé à chaque option
- le degré de flexibilité
- le degré de contrôle
- les possibilités de stratégies de sortie que chacune offre

Chaque choix, qu'il s'agisse de la détention directe, via un PEA pour les personnes physiques, ou à travers une holding pour les personnes morales, présente un ensemble unique d'avantages et de défis, façonnant de manière significative vos perspectives d'investissement et votre parcours entrepreneurial.

Face à la complexité de ces considérations et à l'évolution constante de la législation fiscale, il est fortement recommandé de consulter des professionnels du droit, de la fiscalité et de la finance. Leur expertise permettra d'éclairer votre décision, en veillant à ce que la méthode de détention choisie soit parfaitement alignée avec vos aspirations, tout en optimisant votre situation fiscale et en sécurisant votre patrimoine pour l'avenir.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.

Nos livres blancs

Measure what matters

How to maximize the impact of a portfolio ?

The blue book

Découvrez le guide de l'investisseur à impact 2022

Investir pour la planète

Comment contribuer aux 17 Objectifs de Développement Durable des Nations Unies ?